Test du Rasanter R53

par Thierry Verviers
Entraineur du club Prestige de Montréal et de l’Équipe du Québec

Le Rasanter R53 a une dureté de mousse de 53 degrés. Lorsque j’ai vu cette caractéristiques, j’étais méfiant n’aimant pas les caoutchoucs trop durs. Par contre, je me suis dis que ça valait la peine de l’essayer vu les essais positifs que j’ai réalisé avec les autres modèle andro Rasanter. Je me disais, au pire, je pourrais le recommander à des joueurs qui ont besoin d’une plaque très dure.

andro nous donnait les informations suivantes (version originale anglaise):

  • The andro ENERGY CELL sponge with highly elastic cell structure ensures an extremely dynamic energy transfer, especially for fast and hard topspins.
  • The R rubber surface for maximum rotation gains additively more impact through the ENERGY CELL sponge.
  • The 53 ° sponge provides immediate feedback on ideal ball contact. You will be surprised how soft 53 ° can feel like.

La dernière caractéristique me semblait impossible: une bonne touche de balle et un bon feeling avec un 53 degrés.

Et bien je me trompais et j’ai été totalement surpris. J’avais la vitesse et la rotation d’un 53 degrés mais avec le feeling d’un caoutchouc plus mou. J’avais l’impression d’avoir le contrôle sur la balle peu importe les coups: services, retours, démarrages. Je dirais même plus, j’avais l’impression de jouer avec un revêtement “boosté”.

Mais là où j’ai été le plus surpris c’est dans les top spins à mi-distance. N’étant pas ma spécialité, je ne m’attendais pas à ça. Mes coups à mi-distance se sont comme amélioré de façon instantanée.

Vraiment le R53, un caoutchouc que vous devez absolument tester.

De plus, je me suis laissé dire par les athlètes qui l’utilisent régulièrement que le R53 est durable et garde ses caractéristiques longtemps.